Japanga Forum

Un forum pour les fans de mangas et de culture Nippone
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [SOCIETE]Les Funérailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyomaru
Gardien du Cerisier Blanc
Gardien du Cerisier Blanc
avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Karyukai ( Gion-Kobu)
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: [SOCIETE]Les Funérailles   Mer 19 Oct - 0:19

Les Funérailles

Les Japonais ne se préoccupent pas beaucoup de la religion pendant leur vie quotidienne, mais ils sont très rigoureux en ce qui concerne la tradition au moment des funérailles.
Pour bien comprendre les japonais, il est important de connaitre l'éthiquette utilisée dans de telles occasions.


Juzu


Mettez l'argent(Koden) offert en guise de condoléances dans l'enveloppe spéciale appelée (Koden-Bukuro), en vente dans les papeteries
et boutiques sur le quai des gares.
Les hommes doivent porter une cravate noire.
Les femmes doivent s'habiller en noire.
Les seuls bijoux permis sont les perles.
Le sac doit aussi être noir.
Beaucoup de bouddhistes portent un rozaire(juzu).


Koden-Bukuro


Vous devez apporter un cadeau ou de l'argent à la famille en guise de condoléances.
Il est difficile de précicer le montant à offrir qui varie selon chaque cas.
Demandez conseil à un ami japonais.
Quand vous arrivez près de la maison où ont lieu les funérailles, recherchez les indications affichées sur les poteaux télégraphiques.
A l'entrée, inclinez vous une fois, puis offrez votre Koden Bukuro et écrivez vos nom et adresse dans le livre prévu à cette effet.
Ces noms et adresses sont indispensables pour que la famille du mort puisse remercier tous ceux qui sont venus offrir leurs condoléances.


Comment rendre hommage au défunt

1)Inclinez vous une fois vers la famille du défunt.
2)Fixez l'ihai(tablette funéraire)et l'iei(photo) du mort quelques instants.
3)Joignez les mains et priez, puis
posez vos mains sur les genoux.


Comment offrir l'encens

1)De la main droite, prenez une pincez d'encens dans le coffret.
2)Levez la main droite à hauteur de front.
3)Déposez l'encens le bruleur.
Répétez ce geste trois fois.
4)Joignez les mains à nouveau, et inclinez vous une dernière fois vers la famille,puis sortez.


En principe, les funérailles durent deux jours.
Le soir et la nuit du premier jour s'appelent le tsuya(veillé funèbre).
La cérémonie qui a lieu le deuxième jour s'appelle Kokubetsushiki(adieux).Les deuillants visitent la famille un des deux jours, au choix selon leur emploi du temps.


Tsuya


Après avoir offert l'encens, les personnes présentes lors du tsuya sont invitées à passer dans une autre
pièce ou leur sont offert des rafraichissements.

Les amis proches et membres de la famille acceptent l'invitation et se réunissent pour parler du défunt.
Il est d'usage que ceux qui ne sont pas des amis proches de la famille, déclinent l'invitation.


Ceux qui sont resté prendre des rafraichissements doivent offrir à nouveau l'encens et quelques paroles de condoléances(okuyami) à la famille du mort avant de se retirer.

Okuyami


Les personnes présentes au kokubetsushiki offrent l'encens, puis attendent à l'extérieur de la maison que le cerceuil soit déposé dans le corbillard(réikyu-sha).
Cette cérémonie d'adieu est très courte.
Il est donc important d'arriver à l'heure, pour ne pas rater la cérémonie.
Le corbillard se dirige ensuite vers le crématorium.
Au Japon tous les corps doivent être incinérés.
L'Enterrement est interdit par la loi.
Toutes les personnes ayant assisté aux funérailles recevront un petit sac de sel dont elles doivent se saupoudrer avant de rentrer chez elles en guise de purification.
Depuis l'antiquité, le sel est utilisé au Japon dans tout les rites de purification, et dans ce cas, il sert à éffacer toute trace de mauvaises influences qui pourraient accompagner la personne ayant assisté aux funérailles.


La Tristesse:

S'il sont maladroits quand il s'agit d'exprimer leur mécontentement, les japonais sont très adroits quand il s'agit d'exprimer la tristesse.
Pour être traité en adulte dans la société japonaise, on doit pouvoir cacher douleur et chagrin derrière un sourire.
Ceci s'appelle"Kao de waratte kokoro de naku"(un sourire sur le visage, des larmes dans le coeur).
Les hommes sont sensés pouvoir contrôler leurs émotions et cacher leur tristesse, mais dans certains cas ont admet qu'un homme pleure.
Ceci s'appelle "Otokonaki" et montre que l'homme n'est pas après tout, aussi froid et dépourvu de sentiments qu'on le croit.
Le "Morainaki"(pleurer par symphatie, au spectacle des larmes d'autrui) est permis car il désigne un sentiment d'humanité et non de faiblesse.
Si vous voyez un japonais en sanglots, cela veut pas forcément
dire qu'il est triste.
Ce peut être un signe de bonheur comme, par exemple, quand son équipe a gagné au baseball!.
Ceci s'appelle "Ureshinaki"(pleurer de joie).


Texte de Vie au Japon vol 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[SOCIETE]Les Funérailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Xinran] Funérailles Célestes
» Ô Funérailles !
» avez vous déja fait des funérailles pour un animal de compagnie ? le referiez vous ?
» freak squeele de florent maudoux
» Wystan Hugh Auden: Funeral blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japanga Forum :: A la découverte du Pays du Soleil Levant :: Religions et croyances-
Sauter vers: